Investir dans l’immobilier ancien: avantages et inconvénients

Vous souhaitez devenir propriétaire d’une maison ou un appartement. Vous avez deux options pour réaliser vos rêves : acheter un logement neuf ou investir dans l’immobilier ancien. Ce dernier comporte de nombreux intérêts,  mais avant de vous lancer il est judicieux de faire quelques vérifications.

De bonnes raisons d’acheter un logement neuf

Investir dans l’immobilier ancien est avantageux à plusieurs titres. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, il s’avère important de définir ce que c’est un logement ancien. Il s’agit d’une maison dont la construction date de plus de 5 ans ou qui a fait l’objet d’une mutation. Le premier avantage d’acheter un immobilier existant est son prix d’achat plus faible. En général, il est 20 % moins cher que le neuf, et ce, à emplacement, surface et standing équivalent. Ensuite, le marché de l’immobilier ancien propose un large éventail de biens. Vous trouverez une panoplie de logements existants à vendre, avec des types de biens très différents : bâtiments très anciens ou récents, avec ou sans travaux de rénovation. Ce n’est pas tout, le logement existant bénéficie également d’un emplacement attractif. En effet, les maisons ou les appartements anciens se trouvent souvent en centre-ville, à proximité des commerces, des écoles et des transports, idéal pour réaliser un investissement locatif.

Inconvénients d’investir dans l’ancien

Investir dans l’immobilier ancien demande une grande vigilance et des moins de recherche pour trouver le bon logement, surtout lorsqu’il s’agit d’une construction très ancienne. Ensuite, l’isolation thermique et acoustique des maisons existantes laisse généralement à désirer, contrairement aux logements neufs qui respectent toujours le diagnostic de performance énergétique. Dans cette optique, l’immobilier ancien se montre très énergivore, une situation qui risquera fort d’augmenter votre budget de chauffage et d’électricité. Ce type de bien demande également des travaux de rénovation. Contrairement au logement neuf, l’ancien nécessite généralement des travaux d’aménagement et d’entretien, dépenses supplémentaires pouvant nuire à votre portefeuille.

Acheter un logement ancien : les précautions à prendre

Investir dans l’immobilier ancien présente plus d’avantages que d’inconvénients. Malgré le problème d’isolation et les travaux à prévoir, le prix d’acquisition d’une maison existante est largement inférieur au neuf. Comme il bénéficie souvent d’un emplacement privilégié, le bien ancien vous permet en outre de trouver rapidement un locataire, et ce, à un prix très intéressant. Pour bénéficier de tous les avantages d’un logement ancien, il faut seulement faire des vérifications avant de conclure la vente. Une maison existante ne signifie pas qu’elle est vétuste pour autant. Pour avoir une maison ancienne toujours en bon état, privilégiez un bien immobilier récent. Ensuite, vérifiez qu’il respecte les normes de constructions en vigueur. Pour ce faire, demandez un maximum des renseignements au vendeur quant à l’état de la maison. Les installations électriques, le chauffage et le système de climatisation ne sont pas en reste non plus. Pour vous aider, faites-vous accompagner par un professionnel tel qu’une agence immobilière.

 

Quelles sont les particularités du co-achat ?
En quoi consiste le financement d’un achat en VEFA ?