Commet choisir le produit d’épargne adapté à vos besoins ?

Choisir le produit d'épargne

Généralement, épargner signifie la mise en réserve d’une somme d’argent qu’on ne dépense pas; en d’autres termes, c’est économiser de l’argent. Le premier objectif est de fournir des moyens de parer à un éventuel coup dur, mais aussi pour réaliser un projet. Un compte épargne peut répondre à ces différents besoins, sous diverses formes (plan, livret…). Il est primordial d’apprendre à mieux connaître votre profit de risque et de savoir comment choisir des horizons de placements. Vous avez sûrement du mal à trouver une bonne solution pour mettre un peu d’argent de côté chaque mois et pour placer vos liquidités. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le produit d’épargne adapté à vos besoins.

Comment déterminer votre profil épargnant ?

La première chose à faire quand il s’agit de constituer du patrimoine,  est qu’il est important de déterminer votre profil d’épargnant. Ainsi, vous devez prendre en compte trois données: votre capacité d’épargne, votre appétence au risque ainsi que votre horizon de placement. Monsieur julien vautel, président d’Hedios Patrimoine, a affirmé qu’en fonction de votre appétence au risque, vous découvrez quels placements répondront à vos besoins actuel et futur. En effet, la répartition de votre épargne et le choix des supports en seront impactés de manière importante. Par ailleurs, si vous envisagez un placement court, moyen ou long terme, votre stratégie ne doit pas être la même. Julien Vautel peut vous proposer des bonnes solutions de placements.

Quels produits d’épargne choisir selon votre profil d’épargne ?

En premier lieu, si vous avez besoin d’une épargne disponible à court terme pour pallier les dépenses imprévues ou planifier un projet dans les deux ou trois ans, optez pour les livrets, les comptes à terme ou les placements de trésorerie. Ces placements vous permettent d’investir votre épargne en toute sécurité, tout ce dont vous pourriez avoir besoin en cas de circonstances imprévues. Ils sont à faible rémunération, mais mobilisables en cas de besoin à tout moment et restent parfaitement liquides. En second lieu, vous avez besoin d’épargner car vous souhaitez, par exemple, vous constituer un apport pour financer les études de vos enfants ou acquérir un logement. Dans ce cas, choisissez les produits de moyen terme, pour trois à cinq ans, comme l’épargne salariale et PEL. Ces placements sont plus rémunérateurs que les produits court terme mais moins de liquidités. Ils imposent soit une taxe moins intéressantes en cas de retrait avant une certaine période soit de bloquer votre épargne pendant une certaine durée. Enfin, si vous souhaitez préparer votre succession ou obtenir un complément de revenu après votre retraite, il est préférable de choisir une épargne à long terme, telle que l’assurance-vie, PEA et compte-titres.

Comment évaluer votre appétence au risque ?

Généralement, il existe une corrélation entre le niveau de risque et la rémunération. Plus la rentabilité de l’investissement serait élevée, plus le risque de l’investissement deviendrait important et plus un placement offrirait de sécurité, moins il afficherait un rendement important. En fonction du produit d’épargne que vous optez, celui-ci peut donc être soit un risque de perte en capital en échange d’un rendement potentiellement plus important, soit au détriment du rendement attendu, soit offrir des réelles garanties en capital. Dans ce second cas, l’argent que vous investissez sera notamment placé dans des investissements de type actions, considéré comme l’un des plus risqués. Mais il y a aussi un risque de moindre liquidité : sans garantie, au moment de votre retrait, votre placement gardera la même valeur, pris de la valeur ou en aura perdu. À ce titre, l’investisseur doit être conscient lorsqu’il choisit le placement en actions qu’il risque de subir une perte en capital si la croissance des cours des actions n’est pas favorable. Avant d’épargner, vous devez déterminer si vous souhaitez conserver une garantie en capital, ou si vous êtes convaincu « à risquer » une part de vos épargnes en espérant un rendement plus important. Dans le premier cas, misez sur des produits sûrs tels que l’assurance-vie via un fonds en euros ou les livrets. Dans le second, vous pouvez choisir des produits tels que l’assurance-vie en unités de compte ou le compte-titres.

Quels critères utiliser pour choisir des produits d’épargne ?

Pour choisir votre épargne, vous devez tout d’abord considérer votre situation personnelle et vos besoins. Il existe certainement différent produit d’épargne en matière de rentabilité, de fiscalité et de disponibilité de l’argent. En effet, il est important d’analyser vos besoins et vos objectifs afin d’identifier avec votre banquier la formule la plus appropriée. Vous pouvez donc décider d’épargner de l’argent pour un certain nombre de raisons, par exemple, pour disposer d’une épargne de précaution ou bien pour vous constituer un capital. Les rendements, c’est-à-dire les taux d’intérêt liés aux produits d’épargne, ne sont pas les seuls à considérer. Avant de ratifier un contrat, vous devez également considérer  les avantages et les inconvénients de chaque type d’épargne en fonction de vos propres attentes. Ensuite, lors du choix de votre épargne, vous devez savoir avec certitude si vous voulez placer de l’argent à long ou à court terme sans le toucher ou si vous souhaitez que l’argent reste disponible à tout moment. Enfin et surtout, il faut tenir compte de la sécurité du placement avant de choisir votre épargne, car certains produits d’épargne  comportent des risques.

Les fonds structurés : Fonctionnement et avantages
Produits d’épargne structurés : pourquoi opter pour les gammes H ?